La bataille du jeu d’échec

Sur le thème du jeu, on pense aux jeux de cartes, aux jeux de société et aussi au jeu d’échec. Les différentes pièces de ce jeu se prêtent assez bien à des illustrations en tout genre (enfin presque). J’avais envie de mettre un peu de panique de ce jeu d’une logique implacable.

Croquis sur le jeu d'échec - Projet illustration (plutôt jeunesse)
Croquis sur le jeu d’échec – Projet illustration (plutôt jeunesse)

LA REINE VERTE S’AMUSE

J’ai limité les pièces du jeu aux pions, à deux tours et à une reine monumentale. On peut donc supposer que dans cette illustration sur le thème du jeu, les autres pièces ont été « détruites » ou mises à l’abri vu le bazar ambiant. La Reine, insouciante et satisfaite, a visiblement instauré ses propres règles du jeu auxquelles tout le monde se soumet ; l’échiquier s’est transformé en un terrain de boule. Au bas de sa volumineuse robe, des énormes boulets nantis d’une corde attendent d’être balancés au petit bonheur la chance. Les dégâts causés par ces jets royaux sont considérables et inquiétants pour la survie des cases ! Les carreaux sont fendus par endroit ou bien se soulèvent comme un tapis formant un pli.

Illustration jeu d'échec - détail de la reine verte lançant des boulets
Illustration jeu d’échec – détail de la reine verte lançant des boulets

une armee de petites mains : les pions

C’est toujours les mêmes qui doivent écoper des conneries des « grands » de ce monde. Les pions à l’allure de petite bonne femme rondelette forment un commando d’intervention rapide mais placide. Les unes s’évertuent à dégager les boulets visiblement très lourds pour elles, les autres reprisent et balayent les débris. Blasées, elles font de leur mieux, à l’inverse des deux tours qui se contorsionnent pour éviter les coups !

La couleur des pions de cette illustration ne conditionne pas le travail qu’elles doivent entreprendre pour remettre en état l’échiquier. Tout le monde est sur la même galère.

DE LA RÉBELLION DANS L’AIR ?

Sauf qu’un petit air de rébellion s’amorce sur le fond du terrain. Un pion a décidé de se cacher de la Reine refusant de balayer dans ces conditions. Un autre s’apprête à jeter un petit caillou bien inoffensif contre l’imposante Reine . Et enfin, le dernier a trouve la solution miracle en s’évadant avec un boulet visiblement gonflé à l’hélium par erreur.

La loi du plus fort ? Ce n’est peut être pas gagné votre Majesté !

un modele en perdition ?

Blanc/noir, Beige/Marron ? non j’ai retenu le vert sapin et le marron pour les deux couleurs des pièces du jeu d’échec . Sans doute parce que je voulais laisser le fond blanc (cassé) du papier Canson format mi raisin. mais aussi parce qu’elles donnent un aspect désuet au dessin.

Les bords de l’échiquier semblent s’étirer vers le bas comme de l’eau et les bandes de séparations entre les différentes cases se décollent et s’envolent dans le fond. Un monde en perdition dont la survie est peut-être en jeu !

Illustration d'une bataille dans le jeu d'échec
Illustration d’une bataille dans le jeu d’échec

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.